pour perdre les kilos de la ménopause

Le CLA et la ménopause .La ménopause est une période généralement redoutée, car la prise de poids l’accompagne souvent. Outre l’activité physique, importante pour garder sa silhouette, d’autres techniques sont tout aussi efficaces pour perdre les kilos de la ménopause qu’un régime.
Le CLA, qu’est-ce que c’est ?
Conjugated Linoleic Acid, le CLA est un acide linoléique conjugué de la famille des Oméga 6. Se trouvant dans le lait ou ses dérivés (yaourt, fromage blanc), il est aussi présent dans les viandes grasses. La consommation journalière recommandée de CLA est de 3,5 grammes. Malheureusement, cette « prescription » n’est que rarement respectée, entraînant des carences dans le corps humain et plus particulièrement lors de la ménopause. Ainsi, un complément alimentaire de CLA peut s’avérer nécessaire.
Le CLA pour perdre les kilos de la ménopause
Hormis le fait de tonifier le corps, le CLA permet de perdre du poids à la ménopause. Pourquoi ? Tout simplement, parce qu’à cette période de sa vie, la femme a tendance à diminuer son activité physique, à voir ses muscles s’amenuiser et la graisse s’installer. Grâce au CLA, le corps reste modelé. Il perd en graisse et en cholestérol, mais pas en eau ou en masse musculaire. Le régime n’est donc pas utile, mais l’exercice physique reste malgré tout indispensable sinon pour perdre du poids, du moins pour se maintenir sa musculature et rester en forme.
Le CLA présente-t-il des dangers ?
Produit récemment testé sur les animaux, les scientifiques ne sont pas certains de son innocuité sur le corps humain. Certaines personnes affirment en avoir pris et avoir perdu plusieurs kilos mais, parallèlement, elles pratiquent une activité sportive régulière. Cet acide linoléique conjugué, considéré comme un « brûle graisse », peut entraîner quelques inconvénients, comme une soif importante, un dessèchement de la peau, une faiblesse immunitaire, ainsi qu’un développement soudain d’allergies. Chez certains sujets, on notera aussi des troubles gastro-intestinaux, une hausse du taux de sucre chez les diabétiques ou une résistance à l’insuline chez les obèses.
En conclusion, il est préférable de consulter son médecin traitant, afin de savoir si vous pouvez utiliser le CLA pour perdre les kilos de la ménopause. Votre médecin sera votre meilleur guide, les avis publics étant trop disparates.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here