Hygiène de vie à la ménopause pour vivre mieux au quotidien

Hygiène de vie à la ménopause pour vivre mieux au quotidien

Hygiène de vie  à la ménopause pour faire face à ce moment difficile dans la vie d’une femme .La ménopause est parfois difficile à vivre pour certaines femmes. Néanmoins, en respectant une certaine hygiène de vie, cette période semblera plus facile, et les femmes la vivront pleinement.
Définition de la ménopause
Le mot en lui-même vient du grec « meno » qui signifie « règles », et « pause », synonyme de « arrêt ». Ainsi, a-t-on donné à une période de la vie le nom de l’action qui la marque le plus : l’arrêt du cycle menstruel. Les femmes qui entrent dans cette période de leur vie subissent des transformations hormonales et un certain nombre de désagréments : diminution de la libido, prise de poids plus ou moins importante, fatigue subite. Cependant, la force de ces symptômes dépend  grandement de l’hygiène de vie de la femme ménopausée.
Les divers signes annonciateurs de la ménopause
Hormis la prise de poids, et la fatigue, des bouffées de chaleur se font ressentir, ainsi que des insomnies, et parfois des cystites ou un gonflement soudain des seins. Certaines femmes ont l’impression de vieillir d’un seul coup, quand d’autres vivent une certaine « dépression ». Il peut même arriver parfois que la voix se modifie. Tous ces facteurs ne remontent pas le moral des femmes qui, durant leurs cycles menstruels, pensaient être encore jeunes.
L’hygiène de vie à adopter
Peu importe l’âge auquel arrive la ménopause, l’hygiène de vie reste essentielle. Plusieurs contrôles médicaux deviennent impératifs : mammographie, etc. Ils permettent de déceler une maladie naissante ou de rassurer la patiente sur son état général. Manger équilibré, continuer son activité physique, ne pas s’enfermer dans son train-train quotidien, font que la femme ménopausée peut se sentir au mieux de sa forme, plutôt que subir les symptômes. Même si une « baisse de régime » apparaît, la femme ne la sentira pas forcément, et saura adapter son attitude face à tous ces désagréments. Et comme tout est dans tout, une activité physique régulière peut non seulement limiter la prise de poids mais aussi apporter cette hormone incroyable qui donne la pêche et aide à mieux dormir : la sérotonine.
 
Lister les signes annonciateurs ne doit pas donner l’impression d’avoir contracté une nouvelle maladie mais bien d’adopter une hygiène de vie qui permette de les diminuer, sinon de les supprimer.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here