est-il augmenté à la ménopause ?

Le risque cardiovasculaire est-il augmenté à la ménopause ?

La ménopause n’arrive jamais brutalement dans la vie d’une femme : troubles menstruels, bouffées de chaleur, irritabilité… Autant de signes avant-coureurs qui annoncent un arrêt définitif des règles. Tous ces signes sont-ils aussi précurseurs d’une augmentation du risque cardiovasculaire ?
La ménopause : c’est quoi ?
C’est l’arrêt définitif de la fonction ovarienne chez la femme. Survenant généralement entre 45 et 55 ans, elle est variable d’une femme à l’autre et des facteurs comme le tabac peuvent l’avancer d’un ou deux ans. Il existe une longue période d’irrégularités dans les menstruations avant que la ménopause ne s’installe définitivement. Il arrive que certaines femmes voient apparaître leurs premiers symptômes dès la quarantaine : dans ce cas, on parle de ménopause précoce. Il est alors important de se faire suivre pour pallier le déficit en oestrogènes et les risques cardiovasculaires.
La ménopause : un facteur de risque cardiovasculaire
Outre les problèmes d’ostéoporose dus à une perte de densité osseuse liée à la carence en oestrogènes, la ménopause augmenterait le risque cardiovasculaire. La carence en oestrogènes n’est pas directement montrée du doigt. En revanche, l’augmentation avec l’âge des risques de surcharge pondérale, de diabète, d’hypertension artérielle ou encore la présence élevée de mauvais cholestérol dans le sang (et qui bouche les artères) sont davantage incriminées.
La prise d’un traitement hormonal pour rendre cette période moins difficile à supporter (vieillissement cutané, bouffées de chaleur, troubles de l’humeur) nécessite l’évaluation de ces risques et notamment du risque cardiovasculaire.
D’un point de vue global, ces risques sont nettement augmentés chez les femmes présentant des facteurs autres que la ménopause, comme l’obésité et l’hypertension artérielle.
La ménopause marque un tournant dans la vie d’une femme. Il est fortement conseillé de suivre ces 3 règles afin de minimiser les risques osseux et cardiovasculaires : arrêter le tabac, pratiquer une activité sportive régulière et consommer un maximum de calcium. Ces conseils sont préconisés pour tout adulte et à n’importe quel âge mais fortement recommandés pour les femmes en périménopause pour diminuer le risque cardiovasculaire.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here