Dereglement hormonal, un phénomène à l’origine de nombreux symptomes

La ménopause n’est pas une maladie. Pourtant elle a des conséquences importantes sur la santé de la femme, dues au dereglement hormonal qui survient à cette occasion. Cela va de la petite bouffée de chaleur à la grave dépression en passant par tous les symptômes que l’on connaît de cette période difficile.
Les premiers symptômes peuvent arriver très tôt, bien qu’on ne les reconnaisse par comme tels. En effet, il est bien rare qu’on pense à la ménopause à 40 ans, ce n’est souvent que plus tard qu’on se dit que tel symptôme était finalement celui de la ménopause. Voici donc quelques symptômes qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille.

Dereglement hormonal : symptômes
On reconnaît la ménopause à la survenue de plusieurs symptômes, dans les 4 à 5 ans qui la précèdent, alors que le corps diminue sa production d’œstrogènes.
Les bouffées de chaleur
Les bouffées de chaleur surviennent sans crier gare, le jour comme la nuit. On parle alors de sueurs nocturnes, mais ne vous y trompez pas, il s’agit du même symptôme.
Elles peuvent, au plus fort de la ménopause, survenir plusieurs fois par heure. Ce symptôme sans gravité bien que très perturbant est une cause directe de ce dereglement hormonal.
Déprime ou dépression
Un autre symptôme du dereglement hormonal survenant à la ménopause est un sentiment de déprime. Les larmes sont proches, sans que rien ne semble le justifier, les petites émotions se transforment en grandes eaux. La déprime peut s’accompagner de stress et même aller jusqu’à la dépression. Les bouleversements hormonaux sont souvent source de stress et de déprime, la grossesse en est un autre exemple.
La prise de poids
La préménopause est aussi le moment où la silhouette change, devenant plus gynoïde : la cellulite débarque sur les hanches, les cuisses, le ventre, et la balance devient folle.
Difficile de lutter contre ce symptôme pernicieux. Le surpoids arrive tout doucement, et celles qui n’ont jamais eu à lutter contre les kilos ne le voient pas venir.
Difficile aussi de faire disparaître ces kilos dus à un dereglement hormonal, sauf à bouger beaucoup, pratiquer une activité sportive nettement plus intense que celle que vous aviez avant, quel que soit le niveau. Si vous étiez sédentaire, devenez active, si vous étiez active, soyez hyperactive. Et bien sûr, c’est le moment pour adopter une alimentation équilibrée, si ce n’était déjà le cas.
La ménopause est très souvent cause de surpoids pouvant entraîner des maladies cardiovasculaires, d’où la nécessité de réagir au plus vite.
L’insomnie
La panoplie déjà bien garnie de symptômes liés à la ménopause est complétée par l’insomnie. Les suées nocturnes ne sont pas étrangères à ce symptôme. Cependant, le dereglement hormonal, les règles irrégulières, les pics d’hormones viennent également perturber le sommeil. Un traitement hormonal de substitution est souvent utile pour retrouver un sommeil régulier.
Cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle retrace assez bien les symptômes les plus marquants de la périménopause. Un avis médical n’est pas inutile dans ces circonstances. Votre gynécologue pourra vous aider tout au long de cette période de dereglement hormonal et vous accompagner jusqu’à la ménopause en vous proposant par exemple des compléments alimentaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here