comment reconnaître les premiers symptômes

Les symptômes de la menopause peuvent arriver jusqu’à dix ans avant la ménopause. Il peut être important de savoir reconnaître et détecter ces symptômes très tôt pour mieux les traiter. Voici donc quelques pistes pour vous y aider.

Les symptômes avant la menopause
La menopause se produit lorsque s’arrête l’ovulation. Le cycle de reproduction naturel de la femme est terminé. A ce moment important de la vie d’une femme, l’organisme ralentit sa production d’œstrogènes.
Cette modification physiologique crée un déséquilibre hormonal qui peut entraîner des dysfonctionnements, tels que l’hypercholestérolémie ou une mauvaise absorption du calcium.
Bien que la ménopause ne soit pas une maladie mais seulement un cycle dans la vie d’une femme, la baisse des œstrogènes crée des soucis médicaux parfois pénibles. Les symptômes de la ménopause : bouffées de chaleur, suées nocturnes, hypertension, cholestérol, surpoids, etc. peuvent être plus ou moins gênants et durer plus ou moins longtemps.
La périménopause commence tôt et finit tard
La période de la péri-ménopause commence à l’apparition des premiers symptômes de la menopause et se termine après que les règles ont complètement cessé. Elle peut commencer à partir de 40 ans et ne se terminer que vers 60 ans.
Certaines femmes souffrent de tous les symptômes de la ménopause quand d’autres n’en ont quasiment aucun. La préménopause démarre sans changement hormonal. En particulier, les cycles menstruels ne changent pas.
La ménopause est proche quand le cycle menstruel est entièrement désorganisé, alternant cycles très courts (2 semaines) et cycles très longs (4 à 6 mois). Les taux d’œstrogènes sont alors très bas et les symptômes de la ménopause de plus en plus forts.
Se préparer aux symptômes de la ménopause
Quand les premiers symptômes de la ménopause apparaissent, il est préférable de consulter un gynécologue. Celui-ci connaît bien ces symptômes et sera à même de donner les conseils appropriés.Par ailleurs, la préménopause est souvent génératrice de surpoids. Il est important de surveiller son alimentation et d’avoir une activité physique plus soutenue.
Autre symptôme qui peut être l’objet de corrections : le stress. Améliorer sa vie dans la période de préménopause, commence par une bonne gestion du stress. La pratique de la sophrologie, de la relaxation ou du yoga est un plus incontestable.
Pour conclure, il est vrai que les symptpômes de la ménopause sont parfois handicapants. Mais le meilleur moyen de s’en affranchir, est de garder une vie sociale équilibrée, de ne pas s’isoler et de consulter très vite quand les symptômes deviennent insupportables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here