Ginseng pour passer sereinement à l’âge de la ménopause

Le ginseng pour passer sereinement à l’âge de la ménopause

Depuis des millénaires, les civilisations orientales ont su atténuer les symptômes de la ménopause grâce aux vertus du ginseng. Qu’il soit blanc ou rouge, le ginseng bio est la panacée
Le ginseng, une plante qu’on pourrait croire inventée pour la ménopause
Le ginseng est vraiment une plante qui permet de traiter bien des maux. Lorsque la ménopause arrive, le ginseng est un allié redoutable pour conserver la vitalité. Il stimule le système immunitaire. Les capacités de concentration ne sont pas amoindries de manière flagrante et on constate même une amélioration de la mémoire. Il aide à stabiliser le poids. Ce sont ses racines qui contiennent l’énergie ginseng. Cette plante pousse très lentement et les Chinois et Coréens l’ont toujours vénérée et traitée avec le plus grand respect. Les anciens l’utilisaient pour traiter le diabète. Les effets du ginseng sont connus depuis bien longtemps et la médecine moderne occidentale s’en est emparée pour soulager des maux qu’on ne traitait que superficiellement avec les médications chimiques. De plus, ces produits provoquaient énormément d’effets secondaires indésirables, surtout sur les populations d’origine africaine et orientale qui n’étaient jamais sollicitées lors des tests médicamenteux.
Bouffées de chaleur et libido en berne éradiqués
Les bouffées de chaleur qui sont tellement gênantes sont atténuées. Certaines femmes qui allient ginseng et soja bio dans leur alimentation n’en font même pas l’expérience. La consommation de ginseng réduit le risque de maladies cardio-vasculaires. Le ginseng aide à conserver un certain tonus. Les risques d’ostéoporose sont aussi diminués. Certaines femmes conservent une meilleure élasticité de la peau et un plus grand contrôle sur l’appareil urinaire. De plus, la vitalité sexuelle reste au beau fixe, malgré la diminution puis l’arrêt de la production de certaines hormones. Les femmes qui prennent régulièrement du ginseng ne font pas l’expérience douloureuse de voir leur libido en berne. Souvent le ginseng se prend en couple car s’il a des effets positifs contre les symptômes de la ménopause, il est aussi recommandé pour traiter ceux de l’andropause (notamment la dysfonction érectile), même si ces derniers sont moins spectaculaires.
Bien entendu, le ginseng ne supprime pas la ménopause. Toutefois, on constate en Europe que les femmes qui en prennent régulièrement à partir de 40 ans ont tendance à être ménopausées plus tard, en moyenne 55 ans au lieu de 51 ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here