Prise de poids et ménopause une fatalité ?

La ménopause entraîne un dérèglement hormonal qui se traduit parfois par une prise de poids. Toutefois, il est possible d’y remédier grâce à une bonne hygiène de vie.

Pourquoi prend-on du poids à la ménopause ?

A la ménopause, la prise de poids n’est pas systématique mais fréquente. Les personnes déjà en surpoids ont aussi plus de mal à perdre leurs kilos superflus. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène. Tout d’abord, le métabolisme de base tend à diminuer avec l’âge, ainsi que la masse musculaire. Les femmes ménopausées ressentent souvent de la fatigue et du stress, ce qui induit de mauvaises habitudes; moins d’exercice physique, plus de grignotages…. Enfin, la ménopause entraîne une insuffisance hormonale, notamment un déficit en oestrogènes; auquel le corps réagit en stockant plus facilement la graisse.

Comment éviter la prise de poids à la ménopause ?

La gestion du poids passe d’abord par l’alimentation. Inutile de commencer un régime draconien; il s’agit simplement d’adapter son apport calorique en fonction de ses besoins et de suivre quelques règles diététiques basées sur le bon sens. Dans la mesure du possible, il est préférable de diminuer la consommation d’alcool, de graisses et de sucres. Privilégiez les fruits et légumes ainsi que les protéines (viandes maigres et poissons), et veillez à consommer suffisamment de fibres. D’une manière générale, une alimentation à indice glycémique bas aide à réduire la prise de poids.

Le sport une aide précieuse

Le sport est aussi un allié précieux; il aide non seulement à garder la ligne, mais participe à une bonne gestion du stress.

Un gynécologue peut vous prescrire un traitement hormonal pour atténuer certains effets désagréables de la ménopause. Les médecines douces comme l’homéopathie ou la phytothérapie peuvent compléter ce traitement. Certaines plantes, consommées sous forme de tisanes ou de gélules, aident à lutter contre la rétention d’eau et la cellulite, et favorisent aussi la perte de poids. Parmi elles, citons le fucus, le guarana, le thé vert, le frêne et l’hibiscus. Enfin, l’huile d’onagre est réputée pour ses bienfaits sur la régulation du système hormonal.

La ménopause est déjà, en soi, une période difficile. La première chose à faire est d’adopter une attitude positive, de se convaincre que cette fameuse prise de poids n’est pas une fatalité. Souvent, une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée suffisent à maintenir son poids de forme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here